insoumis

Pinot Noir 2011

L’insoumis est le plus baroque de nos vins, opulent, généreux il se donne sans pour autant dévoiler ses mystères. Sa robe rubis intense aux reflets pourpres séduit d’un seul regard.

En bouche les arômes fusent avant de finir sur une note de cerise mûre. Après une fermentation pelliculaire de plusieurs mois sur levure indigène, ce pinot noir a vieilli deux ans dans des barriques usagées sans avoir préalablement été pressé. Afin de conserver au maximum ces arômes, le vin a été mis en bouteille sans filtration.

The wine you would like to drink when everything else has come to an end. Nothing but silence. The mind a blank. Like rewriting a story with fresh ink.

 

Mike Bennie in The Wine Traveler

2011 Insoumis Pinot Noir is a late-picked, concentrated and powerful wine with rich, dried fruit and spice characters; a heady drop that tastes quite exotic in its own way. There’s a lot of character-filled wine in the cellar, born from this remarkable site.

 

La critique de La Fédération Culturelle des Vins de France:

La robe est d’un magnifique pourpre sombre aux reflets violacés. Le nez enchanteur, tout autant que la robe, étonne par sa puissance; c’est un panier de fruits noirs chauffés au soleil qui s’offre à nous : cassis, myrtilles, mûres.

La surprise se prolonge en bouche qui impressionne par sa concentration unique pour ce cépage. La surmaturité parait évidente tellement le registre de fruits noirs cuits est rare ; la réglisse de type "zan" apparaît aussi en rétro-olfaction. Et pourtant…aucune lourdeur, la bouche est fraîche et dynamique, les tanins très fins lui confèrent une suavité envoutante.

La finale explose de cette minéralité que seul un travail exemplaire à la vigne a permis ; quelle longueur ! Un très grand vin ; déroutant si on recherche des repères classiques dont il faut pourtant s’affranchir. Une grande découverte. Hans Peter Schmidt attise une fois encore notre curiosité. Sa démarche de puriste et d’artiste est évidente. (continuer à lire sur le site de la fcvf)

 

La critique d'In Vino Veritas:

Il est difficile de passer après un vin d’une telle élégance. Vincent décide donc de nous offrir une surprise inattendue, un vin venu d’ailleurs… Nous voilà déboussolés par le Pinot Noir « Insoumis » 2011 du Domaine Mythopia. Un vin du Valais issu d’un domaine ultra-bio (!), dans le style de Jean-Michel Deiss, qui favorise la diversité végétale au coeur du vignoble, avec par exemple la plantation de nombreux arbres fruitiers ou le développement de ruches. Première surprise, le vin est oxydé et prend des tournures de pomme, de pruneau et de cacao : même s’il ne se montre aucunement lourd, je pars tout de même dans le Roussillon car il arbore presque des notes de vin muté ! En bouche l’attaque est très rustique : le tout reprend ses évolutions de pomme et de chocolat avec quelques épices dans un registre plutôt souple mais toujours très frais. Le plateau de fromages servi en accompagnement peut servir de révélateur : et comme par magie la Fourme d’Ambert et son chutney le mettent pleinement en valeur… Il y a là comme le registre aromatique d’un Maury allié à la souplesse d’un Malbec : en aucun cas j’aurais pensé à un Pinot Noir ! (continuer à lire sur le site d'In Vino Veritas)

 

La critque de la Quille:

5ème quille… une Suisse, mais pas neutre : Mythopia Insoumis 2011 de Hans Peter SCHMIDT. Un vin mystérieux et complexe, sur des arômes de fruits noirs sur-mûris et de réglisse, avec une minéralité exacerbée. C’est puissant et fin à la fois et ça s’équilibre parfaitement en bouche avec une subtilité déconcertante. Un Pinot noir hors norme sur un saucisson…d’exception ! (visiter la site de La Quille)

 

la_quille.jpg

Mythopia - vins naturels soutenus par la folie de tout faire un peu différemment.